Bestiaires étranges

Que fait cet homme avec une baleine sur le dos ? Qui osera libérer ces mouches bourdonnantes prisonnières d’un sablier de tulle géant ? Qui apaisera cette meute de chiens affamés prêts se dévorer entre eux ? Telles sont les questions que le spectateur de l’exposition Bêtes off pourra se poser en déambulant dans ce bestiaire mystérieux… Sous les voutes de pierre de la Conciergerie de Paris, une cinquantaine d’œuvres d’artistes contemporains interrogent le rapport de l’homme à l’animal, avec humour, exigence ou cruauté. La plupart des pièces (sculptures, installations, vidéos) sont magnifiques. Dommage que la scénographie manque de légèreté, avec des cloisons de tissus et de bois bien trop présentes. Elles enferment les œuvres plutôt qu’elles ne les dévoilent. Mais peut-être est-ce là l’effet recherché : pousser le visiteur dans ses retranchements, tel un cerf aux abois.

 

betes off, janv. 2012

Claire Morgan, Here is the end of all things, 2011. Photo VA

 

 

 

betes off, janv. 2012

Gloria Friedmann, Elle, 2011. Photo VA

 

 

L’exposition Bêtes Off a lieu à la Conciergerie de Paris, jusqu’au 11 mars 2012.

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Je le lirai avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.