BD et art contemporain

Jusqu’au 7 novembre, le Couvent des Cordeliers à Paris accueille quarante duos d’artistes issus du monde de la bande dessinée et de l’art contemporain. Leur défi a été de réaliser en tandem des œuvres originales sur un support unique. Cet événement s’intitule « Quelques instants plus tard » en référence à cette petite phrase qui ponctue le déroulement de l’action dans les bandes dessinées.

Vladimir Velickovic & Enki Bilal, « Work in progress », tech. mixtes sur toile, 160 x 160 cm (x 2)

L’originalité de l’exposition ne tient pas au rapprochement de ces deux arts. Il y a bien longtemps que des artistes contemporains s’inspirent de la bande dessinée (citons Erró, Keith Harring, Roy Lichtenstein…) et que certains auteurs de bandes dessinées développent des univers graphiques proches de la peinture. Ce qui est intéressant ici, c’est d’apprécier le résultat de la collaboration entre deux artistes qui ne se connaissaient pas forcément et surtout, qui n’avaient jamais travaillé ensemble. En regardant leurs œuvres, on s’amuse à deviner lesquels ont vraiment joué le jeu du tandem, quelles rencontres n’ont été que de façade… La confrontation des univers a souvent créé de